Publié le 14 Octobre 2011

 

Voici en image le retour de l'événement invitations d'automne qui coïncide avec Invitations d'artistes, exposition qui a acceuillit 5 artistes sur la thématique de l'homme et la nature..Cette exposition s'est montée en partenarait avec le Conseil Régional de Picardie et le 100-établissement culturel solidaire.

Les oeuvres sont encore visibles jusqu'au 16 octobre.

 


Présentation des oeuvres des artistes puis déroulé de la journée.

 


 

Estelle Bilcocq et son installation "GRAINE DE FRICHE"

 

 

 

invitation11-0969.JPG

 

 

"Des bulles de plâtre s'échappent d'un mur en état d'abandon. Elles prennent corps et se disséminent dans la friche, pour révéler un chemin  et donner à voir le futur Jardin"

Ce projet tend à rendre visible le lieu.Tout part d'un petit mur, situé sur un petit promontoire, dans un endroit de passage; Estelle s'est inspirée par des tâches de colle à placo-plâtre, vestiges d'une maison abattue. Elle recherche essentiellement à expérimenter de nouveaux matériaux, ici l'artiste s'est attachée au plâtre, à la colle pour placoplâtre et à la résine.

 

 

septembre.11-492-copie-1.JPG

 

 

 

septembre.11-498.JPG

 

 

 

 

Catherine.P "VEGETAL"
Installati

 

on réalisée à base de végétaux papérisés.



 Orties, tilleuls, noisetiers, iris, chênes  s'entremêlent en une sorte d'Attrape Rêves.

 

invitation11-1049.JPG

 

invitation11-1048web.jpg

 

 

 

François LAUTISSIER - LE CERCLE DES ESPRITS
Installation totémique. bois, corde, fil, bâche plastique, terre.

 

 

 

invitation11-1042.JPG

 

  

 

Ils sont sept à représenter l'esprit, symbole de la  totalité en mouvement, éternité plantée au centre du cercle et du carré, union du ciel et de la terre.
Ils portent en eux les symboles des effets de l'homme tant positifs que négatifs.

Ils sont dans le cercle, unité du cosmos, coeur de l'âme humaine, perfection à laquelle l'homme aspire,mouvement de rotation parfaite et immuable.
soixante points de liaisons  courent à la circonférence du cercle, symbole de la division du temps, de la transformation. Les ficelles sont les flux du lien des énergies célestes du jour pour la face est, aux visages colorés et découvert; à la nuit pour la face ouest aux visages masqués.

Ils sont dans le carré, la matière, la terre, le carré empêche l'écoulement des énergies, il est la stabilisation. Quarante deux points de liaisons courent à la bordure du carré, symbole du ciel, lieu du désir divin, esprit opposé à la matière, du bien opposé au mal.
les fils vert sont les flux des antagonismes des désirs et des résolutions.

la bande de terre noire symbolise l'infini du cosmos.

 

invitation11-0997.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Victor FERES « Mnémosyne et son labyrinthe »

 

Robe composée de 15 glycines blanches de Chine plantées en cercle et tissées afin d’obtenir des motifs de croisures (jacquard). Support : buste de mannequin en résine recouvert de mousse, puis tissée sur le buste avec les futures branches  de glycines (bustier).

 

septembre.11-490.JPG

 

 

 

Avec le temps, les glycines vont se souder entre elles et constituer une robe vivante en une seule glycine. Son futur tronc aura quant à lui la forme d’un buste de femme : la matrice Gaïa . Le buste ainsi rempli de terre devient également un lieu unique dans lequel se trouve une passiflore blanche. Le labyrinthe  est un hommage à celui de notre Dame d’Amiens et au jardin à la française.

 

Igor BALOSTE "APRES LA VILLE"

 

 
Vidéoprojection, 3D, interactivité par caméra, max/msp-jitter
crédit : Zélie (jeu d'acteur)

En relation avec la présence du public, la quantité de personnes présentes, et la durée de présence du public en mouvement, cette installation pensée pour des lieux de passage évolue, d'une représentation urbaine à une métamorphose post-urbaine. Le public représente la population de cette société urbaine et géométrique, et son comportement fait se mouvoir cette architecture, l'agite, jusqu'à une transformation, une destruction vers le post-urbain qui laisse la nature reprendre ses droits.
Idée que les attributs de la modernité seront bientôt des reliques du passé venant s'agglomérer en couches sédimentaires pour nous apparaître comme des objets et des fonctionnalités désuètes.
Intuition que la société de demain pourrait ne pas être une accumulation verticale et froide de cases où subsister, seul au milieu des autres, mais plutôt un paysage végétal et habitable dans l'horizontalité de relation humaines visibles

invitation11-1053

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

invitation11-1052

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

invitation11-1054web

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le 8 octobre, journée du vernissage de l'exposition Invitation d'Automne et déménagement du jardin en fanfare.

 

L'après-midi a commencé par un débat organisé par la Briqueterie, autour de la profesionnalisation artistique avec Frédéric de Beauvoir directeur du 100 l'établissement culturel solidaire. il est venu expliquer les différents dispositifs d'accompagnement proposés aux artistes par son établissement. Puis nous nous sommes rassemblés avec l'arrache Fanfare pour transporter symboliquement des briques de l'ancien jardin du bout d'la rue vers le nouveau jardin du bout d'la rue, au coeur de la caserne Friant, sous le haut patronnage de Jack Möll en forme comme jamais!

De délicieuse et originales soupes préparées par différents équipes de cuisiniers ponctuaient le parcours.

 

septembre.11-448-copie-1.JPG

 

 

septembre.11-455-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-463

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-465

septembre.11-470.JPG

 

 

septembre.11-477.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-516.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-515

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-511.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-509-copie-1

 

septembre.11-529.JPG

 

septembre.11-556-copie-1.JPG

 

septembre.11-539

 

septembre.11-533.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-525.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-546

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

septembre.11-552-copie-1

Voir les commentaires

Rédigé par jardinduboutdlarue